CRAJEP Pays de la Loire

Accueil > Le CRAJEP en Pays de la Loire > Actualité > EDUC’POP en Fête

EDUC’POP en Fête

D’aucuns tentent aujourd’hui de renvoyer le concept d’éducation populaire au résidu moribond d’utopies désuètes et de combats d’un autre âge. Ce procès en « ringardisation » fait peu de cas des 500 000 associations et des millions de militants, bénévoles, volontaires et professionnels, qui font vivre l’éducation populaire partout en France.

Loin d’être périmé, le projet d’éducation populaire fait au contraire chaque jour la démonstration de son acuité et de sa capacité à relever les défis de notre temps. Face à la crise économique, sociale et environnementale que nous traversons, face aux replis identitaires, aux tentations communautaires ou aux crispations intergénérationnelles, face au malaise démocratique ressenti par une partie importante de la population, face à la marchandisation galopante du temps libre et au dogmatisme de la consommation et du divertissement, l’éducation populaire est porteuse d’alternatives éducatives, culturelles et citoyennes et d’un projet de transformation de la société.

L’éducation populaire se fixe pour ambition de faire des individus les acteurs et les moteurs de cette transformation sociale, et s’appuie pour cela sur un socle de valeurs qui fondent son projet et ses actions. Les associations d’éducation populaire s’adressent à tous, enfants, jeunes et adultes. Elles agissent par l’éducation et l’innovation sociale, selon un principe qui met les bénéficiaires au cœur du processus d’intervention. Leur démarche s’inscrit dans une perspective d’émancipation des individus et de renforcement du pouvoir d’agir des citoyens.

L’éducation populaire nourrit et accompagne ainsi les aspirations de millions d’hommes et de femmes désireux de trouver leur place et de participer activement à la vie de la cité.

La société dans son ensemble, et les décideurs politiques en particulier, doivent prendre la mesure de ces enjeux et reconnaître à sa juste valeur l’apport déterminant de l’éducation populaire. Cela implique de sortir des schémas court-termistes auxquels l’action publique est encore trop souvent soumise, et de tendre vers la prise en compte de la temporalité spécifique des processus éducatifs et participatifs déployés par l’éducation populaire.
C’est à ce prix que l’ensemble du corps social pourra être mis en mouvement et que pourra être bâtie collectivement la société de demain.

EDUC’ POP’ EN FETE
Une campagne : pourquoi et pour quoi ?

Dynamique et diverse, l’éducation populaire n’en demeure pas moins éconnue.

100 % Educ’ pop’

Afin de faire mieux connaître la diversité et le nombre de ses acteurs et de ses actions, le Cnajep (Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire), réseau représentatif des associations de jeunesse et d’éducation populaire françaises, a décidé de lancer, en juin 2011, une campagne de communication, intitulée 100 % Educ’ pop’. Le but de cette démarche est d’améliorer la connaissance par un large public des valeurs et du message portés par les associations de jeunesse et d’éducation populaire.
Grâce à une géolocalisation des associations d’Educ’ pop’ et à un agenda de leurs événements, le site www.educ-pop.org permet à toute personne de trouver les activités répondant à ses aspirations et proches de son lieu de vie. Il est également un centre de ressources sur l’histoire, les valeurs et les
fondements de l’éducation populaire.

Educ’ pop’ en fête

Dès son lancement, le Cnajep a souhaité inscrire cette campagne dans la durée et dans une logique de montée en puissance, à travers l’organisation d’une seconde édition en 2012 davantage tournée vers le grand public et les médias.
Cette opération consiste en une double mécanique, avec une approchée couplée national/local :

  • La mobilisation de 10 structures locales autour d’une action ludique et participative dans organisée dans l’espace public.
  • L’organisation d’un événement national, le 19 juin 2012 à Paris, afin de porter une parole fédérée sur l’éducation populaire dans le cadre des élections présidentielle et législatives de 2012.
Haut de la page Haut
SPIP | Site réalisé par les CEMÉA Pays de la Loire | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0