CRAJEP Pays de la Loire

Accueil > Le CRAJEP en Pays de la Loire > Actualité > Culture et Région Pays de la Loire

Culture et Région Pays de la Loire

La culture participe à la construction de la personne, révèle à chacun progressivement ses potentialités, ses capacités, et l’aide à trouver une place dans son environnement social.

Depuis son installation en 2009, le CRAJEP participe à la Conférence Régionale Consultative de la Culture, une instance au service des acteurs culturels et de l’intervention publique qui a pour but :

  • d’instaurer un lieu de débat, de réflexion, un lieu de mise en cohérence, de coordination ;
  • de créer le cadre et les outils d’une concertation et d’une co-construction des politiques culturelles entre les acteurs du secteur culturel, la Région, les collectivités territoriales et les partenaires institutionnels ;
  • de disposer d’un outil privilégié d’évaluation de la politique culturelle régionale, en lien avec le texte d’orientation et l’Agenda 21 régional.
    La première « version » de cette conférence prendra fin lors d’une séance plénière le 6 décembre prochain et dressera les perspectives d’une prochaine conférence renouvelée.

Lors de sa participation à la dernière commission « rapport aux territoires et au publique » le CRAJEP a pu intervenir sur quelques préalables qui font les principes de l’éducation populaire, mais qui ne sont pour autant une évidence et qu’il est nécessaires de porter haut et fort :

Il convient de rappeler des constats essentiels :

  • La question de l’accessibilité ne peut pas se résumer à une question tarifaire. Les expériences de tarification gratuite n’ont pas forcément élargi les origines sociologiques des spectateurs. Nous pouvons aussi constater que les pass cultures destinés aux jeunes 15 – 21 ans ne permet pas forcément aux jeunes d’élargir le champ des pratiques culturelles.
  • Le statut de spectateur n’est pas suffisant. Tous les soirs, des millions de spectateurs regardent la télévision. La télévision peut être un objet culturel. Mais nous sommes plus ici, au stade de consommateur. Le statut de spectateur seul, rabaisse systématiquement la personne au statut de consommateur. Or la culture ne se consomme pas. Mais il convient aussi de ne pas tomber dans une forme d’élitisme culturel. Il y a des « objets » culturels complexes et difficiles en terme d’accès. Cela pose l’idée d’une progression et donc d’une éducation.

Dire cela, c’est affirmer le besoin d’une éducation artistique, d’une médiation culturelle. Il faut des lieux de production culturelle mais il faut autour, en complément une médiation.

Cette médiation se construit autour de trois leviers :

  • L’expérimentation, la pratique dite sensible, au travers de pratiques personnelles articulées à des projets collectifs, adaptées et débouchant sur des réalisations. Dans un lycée, un CFA, une maison de quartier, un centre de loisirs on va pratiquer du théâtre, de la musique...
  • La fréquentation des œuvres ou des productions artistiques et culturelles, quelles qu’en soient les formes et les supports, avec une aide pour une accessibilité de l’ensemble des classes sociales.
  • La réflexion et l’échange avec les autres (spectateurs, professionnels, artistes…) : indispensable à la socialisation ; permettant d’acquérir un regard critique et distancié.

Le partenariat pédagogique
Le partenariat est une nécessité.
On ne demande pas à l’artiste d’avoir une posture de pédagogue. L’artiste est garant du parti-pris et de la signification de son langage artistique.
On ne demande pas au pédagogue d’avoir une posture d’artiste. Le pédagogue est garant de la mobilité de la personne dans une triangulaire individu-groupe-objet culturel.
Le partenariat repose sur la reconnaissance de la place de chacun et du rôle de chacun. Les parties s’entendent sur l’espace intermédiaire, sur les enjeux, les conditions, le cadre et sur l’intervention.

CRAJEP (intervention lors de la commission consultative culture régionale du 7 Octobre 2011)

Haut de la page Haut
SPIP | Site réalisé par les CEMÉA Pays de la Loire | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0